Les Ezidis de France

Mir Thasin Ali Beg avec Benoît XVI

Ezidisme (Sherfedine), religion monothéiste

Les Ezidis croient en un Dieu qui a créé le monde sous la forme d’une perle blanche, mais a ensuite laissé tous les autres travaux particuliers de cette œuvre de création à sept anges. Le plus important de ces anges est Taous-Melek, l’ange-paon.

 

Qewle padshay

padshé min kinyat ava kihr ji dir u cewehre

sipartibu her heft sirén her u her e

Tawisi Melek khire serwer e

 

Texte sacré le seigneur

mon seigneur a créé le mond à partir d'une perle(bijou)

a créé les 7 anges éternels,

Tawisi Melek, a nommé le responsable.

 

Le Système de Caste Ezidi

Les Ezidis ont un système de castes depuis leur fondation. Le système a été mis à jour et révisé par le Cheik Adi, qui a établi les castes actuelles de classes. Au sommet de ce hiérarchie est le Prince Ezidi, le "Mîr". Juste au-dessous de lui est le Baba Chiekh, "le Pape" ezidi et sous lui est le prêtre des classes composées de Faqirs, Qewels et Kocheks. Toutes ces positions hiérarchique sont prises de deux des trois castes Ezidi principales, le Chiekhs et Pirs, tandis que la majorité des Ezidis sont tirée de la caste de Mrids.

 

    Chaque Ezidi, peu importe sa caste, doit avoir cinq "Farz". C'est à dire avoir un Cheikh, un Pir, un Hosta, un Marabi, et un Yar (ou Bre Axrete). Ce sont les guides spirituels dans ce monde et celui de l'Haut-de-là.

 

Qewle

Her pénc ferzét heqiqeté

sheikh u pir, hosta u merebbi, yar u bret axireté

Ferze liser me chendi Ezdixané

Iro li diné, sibé li bangé axireté

 

Texte sacré

tous les cinq devoirs religieux,

le sheikh, le pir, le mentor, le frère la sœur (spirituel)

sont obligatoires pour tous ceux qui appartiennent à la tradition

Aujourd'hui dans ce monde, est demain dans l'au-delà.

 

Frères et Sœurs spirituels

Pendant la vie chaque Ezidi doivent avoir un frère ou une sœur ,choisi dans une famille différente de celle dans laquelle il est né. La relation d'enfants de parents différents ainsi établie doit aider dans le monde suivant. Selon la tradition, votre frère ou sœur spirituel vous attendra et vous défendra pour aider votre âme quand vous partirez de ce monde.

 

Les traditions religieuses des Ezidis leur interdisent le mariage avec les étrangers et entre les représentant de différentes castes "l'on ne devient pas ézidis mais on naît Ezidi ". Si un Ezidi brave ces interdictions, il n'est plus considéré comme un Ezidi. Le Ézidisme (Sherfedine) n'est pas une religion missionnaire, selon les Ézidi dans chaque religion il y a une part de vérité, mais vouloir convertir quelqu'un, c'est manquer de respect pour les autres confessions.

 

Qewle

Heke tu keseki bi bini

xéreké véra bigehine

nebeje tu ji ki dini

 

Texte sacré

Lorsque vous rencontrez quelqu'un

pour lui venir en aide,

ne lui demandez pas qu'elle est sa religion.

 

Le Mir ou Prince Ezidi

Le Mir est le chef temporel et religieux des Ezidis. Il est reconnu par les Ezides comme étant le représentant officiel de son peuple à toutes les conférences nationales et internationales. Le rôle de Mir est héréditaire et actuellement tirée de l'une des familles Cheikh. La légende dit que quand le Cheikh ' Adi mourerait, trois branches de Cheikhs ont commencé à se disputer sur qui serait son successeur. Finalement la branche de la famille des Cheikhs ou bakra mala xalifata a eu le titre de Mir.

 

Le Baba Cheikh

Comme le MIR, le Cheikhh Baba est originaire également de la caste Chiekh et réside actuellement dans la ville de Eyn Sifni. Techniquement, le Cheikh Baba, signifiant "le pape" Cheikh, est le chef spirituel des Ezidis et le Mîr est le chef temporel de la tribu, cependant en pratique le Baba Chiekh est le subalterne du Mîr dans les questions tant temporelles que spirituelles.

 

Le Cheikh Baba est traditionnellement présent à toutes les rencontres religieuses importantes et les cérémonies des Ezidis, particulièrement ceux qui se font à Lalish. Une fois par an le Cheikh Baba visite tous les villages ézidsi pour donner ses bénédictions et célébrer des cérémonies religieuses. Pendant ces visites il résout aussi les éventuels conflits parmi les villageois.

 

La Caste des Cheikhs  

La caste Chiekh est la plus honorée des trois castes; comme mentionné, les fonctions les plus importantes dans la religion en sont tirés. Le Cheikh est un mot arabe qui désigne un dirigeant, aîné d'une tribu, ou un homme saint révéré. La Caste des Cheikh a été réformée par le Cheikh Adi.

 

L'adhésion tant dans la Caste des Cheikh que dans la Caste des Pir qui suit, est devenue héréditaire et vient souvent avec des capacités spéciales. Chaque Cheikh et chaque Pir, par exemple, possède une certaine capacité guérissante. Quelques familles peuvent guérir la morsure de serpent, d'autres la folie, d'autres la fièvre, le mal de tête, l'arthrite, etc. Le pouvoir spirituel d'une famille peut être transféré à une personne malade par la salive d'un de ses membres, ou via le sol du lieu saint familial.

 

Sheikh férze  Cheikh est le devoir religieux,

Pir nishané   Pir est les symbole religieux ,

 

La Caste des Pir

Les membres de la Caste Pir disent qu’un Pir, est un mot Ezidi signifiant "aîné", et le mot "hosta" signifie mentor spirituel et important, qui a toutes les fonctions importantes au niveau des rencontres, tant temporelles que religieuses.

Tant les Pirs que les Cheikhs aident président aux mariages, daux circoncisions, aux obsèques et ils ont le rôle de conseiller familial. Toute les familles Ezidi de toutes ces trois castes ont l’exigence d’adopter un Cheikh et un Pir comme guides pour leur vie. Il y a aujourd'hui 40 branches familiales de la caste des Pir. Avant le XII ème siècle, il y avait 90 branches.

 

La Caste des Mouride

La caste des Mourides est constituée de la majorité des Ezidis. La caste mouride ne sert pas la fonction de prêtres. Il y a 99 branches familiales chez les Mourides. Les Mourides peuvent avoir un titre noble et respectueux en défendant leur peuple. Il y a les "Arha", "Behg" et les "Makhul". Par exemple, Janguir Arha qui est un héros national, ou Usv Behg , et beaucoup d'autres.

 

Qewle

Miridi dé we bi

Hinciyé xofa miré wi dilé wi da hebi

Ewi hay ji me'niya diné xo dibi.

 

Texte sacré

le Mouride est donc

celui qui a le Dieu dans son coeur,

celui qui connaît les enseignements de sa religion.

 

Les classes prêtre

 

Le Faqirs

Le Faqirs sont reconnus comme les plus élevés de prêtres Ezide, et ils viennent de la Caste Cheikh et Pir. Le Faqirs sont directement issus de Cheikh Adi, lui-même Faqir. Le Faqirs conduit les cortèges des prêtres ezidi et il est dit que chaque famille Faqir est bénie, avec des pouvoirs surnaturels et des capacités guérissantes transmises de leurs ancêtres. 

 

Ils portent souvent une vasque d'eau sacrée pour bénir les gens et il est dit qu'ils peuvent même introduire dans la vie spirituelle par la transmission de pouvoir surnaturel. Ils portent le gilet sacré de chèvre aussi bien que d'autre attirail de distinction, comme la chemise noire grossière traditionnelle et le turban noir d'un Sufi Faqir. De quelque communauté qu'ils soient, ils assument le rôle de prêtres et gardiens de la sagesse. Souvent, ils sont soutenus par d'autres villageois à travers l'aumône et la dîme.

 

Le Qewels

Les Qewels sont les chanteurs sacrés. Ils apportent la connaissance religieuse, les chants sacrés, les chansons et contes à des rassemblements spéciaux ézidis et cérémonies, et ils le font grâce à l'accompagnement des flûtes, tambourins et autres instruments sacrés. Leurs rôles sont héréditaires, et leur sagesse est normalement transmise de père en fils. Ils résident principalement dans le Beshiqe-région Behzani du nord de l'Irak.

 

Le Kocheks 

Les Kocheks, ou «voyants», sont les serviteurs du sanctuaire de Lalish. Parce qu'ils sont bénis par des dons spirituels, comme la clairvoyance, ils peuvent psychiquement diagnostiquer des maladies et ils savent même le destin d'une âme après qu’elle aie quitté le corps du défunt. Il n'y a que quelques Kocheks, et ils résident principalement dans les montagnes du nord de l'Irak Sinjar. L'équivalent féminin de Kocheks est connu comme Faqras. Elles sont reconnues comme les saintes femmes au pouvoir surnaturel. Kocheks et Faqras peuvent provenir de l'une des trois principales castes.

 Réligion

L'Association Ezidi a été   
déclarée à la préfecture de Saône-et-Loire.
Notre projet consiste, à faire connaître la culture ezidie aux Français, afin de créer des liens et de favoriser une bonne entente. Ce site a été créé par nous depuis 2010 et est dédié à la communauté Ezidie vivant en France.  
Notre but est d'aider les Ezidis. 

 

Pour faire un don.

R i B