Les Ezidis de France

Tous Les Heros Ezidis


Pour la première fois, sous le titre « Yezidsche Helden – Mêrxasên Ezidiyan » apparut un livre dans la langue allemande sur les héros Ezidis. Les histoires informent de l'héroïsme des personnalités Ezidis dont la qualité particulière et commune est qu'ils n'agissent jamais comme des agresseurs, mais comme des défenseurs de la dignité humaine. Ces héros protégeaient non seulement leurs compatriotes, mais tous les peuples et communautés religieuses qui étaient discriminés et poursuivis par les tyrans et oppresseurs. Ce livre donne à ces personnes l'honneur qu'elles méritent. Génocide yézidi dans l'Empire ottoman pendant 275 ans (1640 - 1915)

 

                                      9e siècle de notre ère

Mîr Cafer ê Dassini : souverain de Dasin (Irak), il a lutté contre le monde arabe et l'invasion turque. Il a regroupé les tribus ezidis et a réussi à repousser les assaillants protégeant ainsi les Ezidis contre l'invasion islamique. Assassiné en 841 par le commandnat de l'armée abasside Aytac. Son corps a été démembré.

 

Hassan Beg Kosa : Prince des Ezidis de Tur Abdin, représentant les tribus Kelikan, Semikan, Dasikan, Bahjolan, Sifqetiya, Butiyan, Namirdaniya. Il a protégé les Ezidis et les chrétiens contre les musulmans fondamentalistes de Tur Abdin qui avaient massacré beaucoup de chrétiens et de Ezidis.

 

                                       12e siècle de notre ère

 

Mir Pir Hesinmeman : Prince de Dasin, la principauté ezidi.

 

Pir Memereshan : on l'appelait le Lion de la principauté (Pir-Sher). Il a toujours montré sa puissance, son courage et sa dignité humaine.

 

 Semsedin (Shek Mend): S Co-fondateur de la principauté, prince des Ezidis de Kilis, Damas et Alep.hek 

 

Shek Fexrê Adîyan : Important philosophe religieux, à l'origine de nombreuses traditions sacrées ezidis.

 

                                          13e siècle de notre ère

 

Shek Hisen (Shek Adani) : a lutté contre les Arabes, les Mongols et les Perses kurdes qui agressaient les communautés ezidi. Il a été tué par le kurde Badre Din Lulu en 1246.

 

Shek Serfedin (Shek Adani) : fils de Sexe Hisen, a combattu des Arabes, les Mongols et les Perses.

 

                                        16e siècle de notre ère

 

Hassan Beg ê Dassini :  Il avait le pouvoir de l'émir, il a renforcé l'unité de son peuple.. Il est mort en 1534 de mort naturelle.

Mir Hussein Beg ê Dassini : Emir de Behdinan, Erbil et Soran. Grâce à ses talents de diplomate, il a fait prospérer son émirat. Il a protégé les Ezidis contre les Kurdes. Au cours de la guerre sainte contre les musulmans, il a été exécuté par le sultan ottoman Soliman II Qanouni.

 

Shek Mihemed Irbili : Successeur de Hussein Beg, il a défendu les Ezidis contre les Kurdes et les musulmans ottomans qui avaient proclamé la guerre sainte contre les Ezidis.
 

                                        17e Siècle de notre ère

 

Shek Ezdi Mirza : Prince de Dassini, célèbre stratège militaire, a combattu  plusieurs fois contre les Perses. Devenu héros légendaire parmi le Ezidis, il a établi la paix dans le district de Mossoul et y a construit un château.

 

                                              17e -18e siècles

 

Hesin Seref Isa Mahmoud Heweri : a combattu l'émir Kurde Rawandouz, le plus sanguinaire qui avait massacré 100.000 Ezidis au cours d'une campagne d'extermination. 

 

Mirzikê Zaza : Prince de la principauté ezidi de Khaltan (Xalti). Il a protégé les chrétiens et les Ezidis contre les tribus kurdes et ottomanes. Il a laissé les chrétiens Arméniens et Assyriens entrer dans son territoire et jouir des mêmes droits que les Ezidis. Il est mort en 1837, probablement assassiné.

 

Kor Namir : Chef de la tribu Dina. Il a protégé sa tribu des multiples attaques de la confédération musulmane qui avait pour but d'éradiquer les Ezidis. L'émir musulman de la région Amadiya a attaqué la maison de Kor Namir où Mir Col Beg était en visite et les deux hommes ont été assassinés.

 

Derwese Evdi : Chevalier ezidi de la région de Urfa, il a combattu  avec les tribus kurdes contre les envahisseurs turcs et arabes. Il est également un héros pour les Kurdes. Il a été assassiné en 1791.

       

                                            19e Siècle de notre ère

 

Le Shek (Mir) Ali Beg : Prince de la principauté ezidi, il a mis toute sa vigueur pour défendre les Ezidis qui ont subi à cette époque le pire massacre par les Ottomans. Il a été tué en 1843 après une longue captivité.

 

Shék Mirza Séxé Anqosia (Shék Shékùbekir) : a combattu pour les droits des Ezidis et des chrétiens. Il est devenu une légende dans de nombreux chants traditionnels. Trahi par les Kurdes, après son évasion, il a été exécuté.

 

Sahap pol Pasa : Dirigeant particulièrement astucieux, il a réussi à sauver les Ezidis du Tour Abdin
sans même faire couler une goutte de sang.

 

                                            19e - 20e siècles

 

Usif Beg : Prince tribal des Ezidis de Kars et Surmeliye. Grand diplomate, il a réalisé l'idée de son père de construire une école pour les Ezidis. En collaboration avec Axa Cangir, il s'enfuit avec deux tribus ezidis en Arménie pour les sauver des Turcs. Il a été élu premier représentant Ezidi au Parlement arménien.

 

Canghir Axa : Chef de la tribu Zuqurian. En 1915, il a participé avec les troupes russes à la libération de la forteresse Kar. En 1918, Jahangir Agha et ses troupes ont libéré les réfugiés arméniens au cours du passage vers l'autre rive de la rivière Aras. Il a également participé à la libération de Sardarabadskoy Sardarabad. Puis il a libéré la région de Bash Aparan (Arménie occidentale) qui est essentiellement habitée par les Ezidis. La plupart des ennemis parmi les Turcs étaient des Kurdes. Les Ezidis les ont appelés : romarash.
Le chef militaire arménien Andranik Pacha écrit dans ses mémoires : «  je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi courageux que Cahangir Agha. » Ce dernier et Andranik Pacha sont devenus les héros des peuples arménien et ezidi en révolte contre le joug ottoman.

 

Col Ismaïl Beg :  Diplomate talentueux, protecteur des droits de toutes les minorités de l'Irak. Il rétablit l'unité des Ezidis de Turquie et d'Arménie. Il a autorisé la construction d'une école pour les Ezidis et a protégé de nombreux Arméniens survivants du génocide de 1915-16.

 

Féqir Hamo Sero : Chef de plusieurs tribus du Sinjar. Il a permis aux Ezidis de remporter plusieurs succès dans leur lutte contre les Ottomans. Pendant le génocide arménien, il a accueilli sur ses terres
plusieurs milliers d'Arméniens et d'Assyro-chaldéens chétiens. Il a obtenu le soutien des Britanniques et appuyé le soulèvement kurde à Barzan. Il est décédé en 1933 d'une insuffisance cardiaque.. 

 

Meyan Xatûn : Première femme chef des Ezidis, forte personnalité intellectuelle, elle a montré des compéténces diplomatiques. Son fils Saïd Beg est aujourd'hui diplomate et son petit-fils Thasin Beg
est un leader représentant les Ezidis. Elle est morte en 1956 à l'âge de 83 ans.

 

                                           20e Siècle de notre ère

 

Dawud é Dawud : Chef de la tribu Miharkan, il a fait campagne pour les droits des Ezidis en Irak.
Il les a défendus contre l'incorporation forcée dans l'armée irakienne. Il est devenu un symbole de la résistance et à protégé les chrétiens dans la région.

 

Samo Issa : Il a protégé les chrétiens de Syrie ainsi que son peuple, pour défendre les droits de ces deux minorités. Il a dirigé la création de la première école pour les Ezidis en Syrie. Il a empêché la guerre entre musulmans et ezidis dans la région de Tur Abdin. Il est mort le 30 août 2006 d'une insuffisance cardiaque.

L'Association Ezidi a été   
déclarée à la préfecture de Saône-et-Loire.
Notre projet consiste, à faire connaître la culture ezidie aux Français, afin de créer des liens et de favoriser une bonne entente. Ce site a été créé par nous depuis 2010 et est dédié à la communauté Ezidie vivant en France.  
Notre but est d'aider les Ezidis. 

 

Pour faire un don.

R i B