Les Ezidis de France

La situation des Ezidis depuis 2003 après la chute de Saddam Hussein

 

Elle est devenue très difficile pour toutes les minorités en Irak. Les Ezidis sont concentrés dans la région de Sinjar. Ils résident sur le territoire de leurs ancêtres. Ils sont cultivateurs et éleveurs pauvres. Depuis 2003, c'est un territoire de conflit entre Kurdes et Arabes.

 

Les victimes sont les minorités abandonnées et menacées face à l'accroissement de persécution par des extrémistes. Un membre du Conseil pour les plaines de Ninive a été assassiné en avril 2006. Onze autres représentants ont été assassinés entre septembre 2005 et septembre 2006. En avril 2007, 23 hommes ézidis ont été exécutés à la descente d'un bus. En août 2007, quatre camions piègés ont tué 500 ézidis et en ont blessé plus d'un millier dans deux villages des plaines de Ninive, le long de la frontière syrienne. Un rapport du ministère des droits de l'Homme de l'Irak a déclaré qu'entre 2003 et 2007 un total de 550 Ezidis avaient été tués dans des attaques directes ou indirectes.

 Bien qu'il y ait une réduction de la violence en Irak en 2008, les attaques contre les Ezidis ont continué. Sept membres de la même famille ont été tués en décembre 2008. A la fin de l'année, dans la ville à majorité ézide de Sinjar, une voiture piégée a provoqué la mort de plusieurs personnes et en a blessé quarante autres.

 

Depuis 2010, il y a une forte augmentation de suicides parmi les jeunes de Sinjar. Ils ne peuvent trouver d'emploi ni faire des études supérieures à Mossoul où plusieurs jeunes ont été enlevés et assassinés. Fin 2013, environ 2000 élèves avaient cessé de fréquenter les cours à l'université.

 

Fin 2011, dans la ville kurde de Zakho au nord du Kurdistan irakien, des extrémistes ont pillé et incendié un magasin de vente d'alcool, blessant une trentaine de personnes. Les propriétaires

de ces magasins et les vendeurs sont des ézidis et des chrétiens. Il est particulièrement choquant que la police kurde soit restée les bras croisés. Quelques semaines plus tard, des hommes masqués ont tué 22 vendeurs d'alcool ézidis et chrétiens.

 

 L'archevêque chaldéen de Mossoul a été enlevé en février et retrouvé mort en mars 2008. En avril de la même année, des hommes armés ont abattu un prêtre orthodoxe assyrien à Bagdad. De nombreux chrétiens ont fui à l'étranger, d'autres ont déménagé au nord relativement calme. Selon des rapports, 3000 familles chrétiennes auraient quitté Bagdad.

 

Les ézidis ont demandé au gouvernement de former un groupe armé de légitime défense

en raison de la flambée d'attentats terroristes. La demande a été refusée et les ézidis se retrouvent dans une situation d'insécurité et de ségrégation ethnique. Et même de nettoyage ethnique car ils sont forcés de se définir comme arabes.

 

Pendant le règne de Saddam Hussein, ils étaient considérés comme arabes plutôt que kurdes et des efforts répétés ont été faits pour arabiser la région de Sinjar. La réaction a été mitigée car certains ézidis ont soutenu le mouvement kurde. Les ézidis ne sont pas kurdes mais les kurdes ont tenté de les assimiler. Des militants ézidis ont signalé que depuis 2003, un grand nombre de femmes ézidies ont été enlevées et forcées de se marier avec des militaires. Elles sont menacées de représailles si elles refusent le mariage. Le système politique kurde et arabe oblige les ézidis à la conversion forcée et à l'assimilation. En 2014 Mir Tesin a déclaré aux journalistes que nous ne sommes ni kurdes ni arabes et que la communauté kurde n'arrête pas d'insulter les ézidis.

Les intellectuels et les représentants de la communauté ézidie n'ont rien fait pour le peuple. Il n'y a aucune perspective d'être reconnus comme ézidis ; c'est pourquoi certains travaillent pour les arabes et d'autres pour les kurdes. La communauté ézidis se sent abandonnée. 

Actualités

 

em ne zerdechtin

Nous entendons dire que les ezidis ont des origines zoroastriennes.

Qui était Zarathoustra(en Ezdiki Zerdecht)? C'était un prophète iranien né environ 600 ans avant Jésus-Christ. La question a été posée par certains représentants ezidi à l'Organisation mondiale zoroastrienne dirigée par M.Shapur. Il a répondu que cette question a été discutée au plus haut niveau il y a quelques années et plus récemment lors d'un séminaire à Londres organisé par cette même association. La conclusion est négative. Les savants et théologiens ezidis ont déclaré qu'ils ne sont pas zoroastriens: le Dr.Khalil Jindi, Pir Khdr Sleman, Kerim Amoev, Pir Dima.

Pourtant aujourd'hui certains ezidis se considèrent zoroastriens. Mais ils sont influencés et victimes de leurs voisins kurdes qui le sont.

Voici les différences entre les deux religions:

  • Selon l'enseignement de Zarathoustra, il y a deux dieux: Ahuramezdda, le Bien et Ehreman,le Mal.

  • Ce qui est contraire à la religion ezidi pour qui Dieu est unique. En dehors de Lui, il ne peut exister d'autre force.

 

  • Le livre sacré des Zoroastriens est appelé «Avesta», il est écrit en langue pazand texts zoroastrian.

  • Le livre sacré des ezidis est appelé «Meshafa Res» et «Kitaba Celwa». Il est écrit en langue ézidi (ezdiki).

     

  • Le zoroastrisme est une religion missionnaire. Ce n'est pas le cas de la religion ezidi.

 

  • Les ezidis font des sacrifices de moutons et trois jours de jeûne. Le sacrifice et le jeûne sont interdits chez les zoroastriens.

     

    Il n'y a aucune mention de Zarathoustra ni dans la tradition orale ezidi, ni dans la tradition écrite, ni dans les prières (Qewle,Dhoa) Il n'y a pas de symbole de Zarathoustra à Lalish. Il ne fait pas partie de notre religion qui est la plus ancienne. Les ezidis ont été en guerre contre les zoroastriens qui voulaient les convertir.

L'Association Ezidi a été   
déclarée à la préfecture de Saône-et-Loire.
Notre projet consiste, à faire connaître la culture ezidie aux Français, afin de créer des liens et de favoriser une bonne entente. Ce site a été créé par nous depuis 2010 et est dédié à la communauté Ezidie vivant en France.  
Notre but est d'aider les Ezidis. 

 

Pour faire un don.

R i B